Syrie-L'armée russe a commencé à bombarder-agences de presse

le
0

(Actualisé avec citations) MOSCOU, 30 septembre (Reuters) - L'armée russe a commencé à mener des raids aériens contre les positions des djihadistes de l'Etat islamique en Syrie, a confirmé mercredi le ministère de la Défense à Moscou, cité par les agences de presse russes. "Conformément à la décision du commandant suprême des forces armées de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, les forces aériennes russes ont entamé aujourd'hui des frappes contre des objectifs de l'EI au sol, sur le territoire de la République arabe syrienne", a déclaré le porte-parole du ministère, cité par Interfax. Les bombardements ont visé du matériel militaire, des systèmes de communication, des dépôts d'armes, de munitions et de carburant, précisent les agences de presse russes. L'information avait été annoncée un peu plus tôt à Reuters par un membre de l'administration américaine ayant requis l'anonymat, d'après lequel les frappes avaient visé les environs de la ville de Homs, située entre Damas et la région côtière. Vladimir Poutine a déclaré mercredi lors d'un conseil des ministres que l'ensemble des "partenaires" de la Russie avaient été mis au courant à l'avance des bombardements russes en Syrie. Il a dit espérer que le président syrien, Bachar al Assad, ferait montre de souplesse et serait prêt à un compromis sur l'avenir de son pays. Dans la matinée, le Conseil de la Fédération, chambre haute du parlement russe, avait autorisé Vladimir Poutine à recourir à la force en Syrie. (Lidia Kelly et Gabriela Baczynska, Jean-Philippe Lefief et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant