Syrie-L'armée dit avoir pris des villages de la province de Deraa

le
0

BEYROUTH, 20 avril (Reuters) - L'armée syrienne a annoncé lundi s'être emparée de plusieurs villages de la province de Deraa, dans le sud du pays, coupant une voie d'approvisionnement des insurgés. L'opération menée lundi participe d'une offensive plus large visant à sécuriser la province de Deraa, a-t-on déclaré de source proche des services de sécurité syriens. "Ce qui est important, c'est que cela rouvre la route entre Deraa et Soueida", a déclaré l'armée dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle syrienne. "Cela coupe les voies d'approvisionnement des groupes terroristes, en fermant la porte de Loudjat, qui servait au trafic d'armes et au passage de mercenaires venant de Jordanie et se dirigeant vers la (région de) Ghouta orientale, dans les environs de Damas", lit-on également dans ce communiqué. Soueida abrite une population druze, restée pour l'essentiel en dehors du conflit entre le régime du président Bachar al Assad et des insurgés pour une bonne part sunnites. L'armée dit avoir encerclé la ville de Bousra al Harir, à 37 km au nord-est de Deraa. Il s'agit de la première opération d'envergure de l'armée gouvernementale dans la province de Deraa depuis que les insurgés s'y sont emparés d'un poste-frontière avec la Jordanie ce mois-ci. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a déclaré que les insurgés, appuyés par des groupes islamistes comme le Front al Nosra, affilié à Al Qaïda, avaient repoussé l'attaque de l'armée visant à prendre le contrôle de Bousra al Harir. Le coin sud-ouest de la Syrie est le dernier bastion notable des insurgés anti-Assad soutenus par les Occidentaux. Ailleurs, ces insurgés-là ont été éclipsés par les djihadistes, notamment de l'Etat islamique et du Front al Nosra. (Mariam Karouny; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant