Syrie : Kofi Annan prolonge sa mission

le
0
L'ex-secrétaire général de l'ONU, qui a indiqué lundi être parvenu à un accord à Damas, était attendu ensuite à Téhéran.

Même s'il a concédé n'avoir «pas réussi» en Syrie, Kofi Annan ne baisse pas les bras. À Damas, où il se rendait pour la troisième fois, l'ex-secrétaire-général de l'ONU a indiqué lundi s'être accordé avec Bachar el-Assad sur une «approche» visant à mettre un terme à la guerre civile qui a fait plus de 16 000 victimes en seize mois.

Leur accord, selon le quotidien syrien proche du pouvoiral-Watan, porte sur les moyens de mettre en œuvre l'idée d'une transition politique, proposée par Kofi Annan lui-même, et approuvée le 30 juin à Genève par un «Groupe d'action» incluant notamment la Russie. Dans leur déclaration finale, négociée de haute lutte, les participants évoquaient la formation d'un gouvernement de transition réunissant des représentants du pouvoir et de l'opposition, sans mentionner noir sur blanc le départ de Bachar. Mais les interprétations de l'accord ont ensuite divergé. Washington et Paris ont estimé que la mise en œuvre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant