Syrie : Kofi Annan condamne le «crime aveugle» de Houla

le
0
La France appelle la communauté internationale à réagir après des bombardements dans le centre de la Syrie qui ont fait au moins 92 morts, dont 32 enfants de moins de 10 ans. Les rebelles menacent de se retirer du plan de paix.

o Les réactions se multiplient après le «massacre» de Houda

Le massacre commis, selon l'opposition, par le régime syrien à Houla, où les observateurs ont compté 92 morts, est une violation «révoltante et terrible» du droit international, ont estimé samedi Ban Ki-moon et l'émissaire international Kofi Annan. «Ce crime révoltant et terrible, dans lequel la force a été utilisée de manière aveugle et disproportionnée, est une violation flagrante du droit international et des engagements pris par le gouvernement syrien de cesser son recours aux armes lourdes dans les villes et la violence quelle qu'elle soit», estiment-ils.

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a condamné samedi «l'atrocité» du massacre et déclaré que Washington travaillerait avec ses alliés pour accroître la pression sur le président Bachar el-Assad et ses «affidés», affirmant que leur «gouvernement par le meurtre et la peur devait se terminer».

Le chef des observateurs ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant