Syrie : Khorasan, l'autre menace

le
1
Syrie : Khorasan, l'autre menace
Syrie : Khorasan, l'autre menace

En quelques jours, un petit groupuscule jihadiste est passé de l'ombre à la lumière. Quasiment inconnu du grand public, Khorasan a agité ces dernières semaines les spécialistes du renseignement, ainsi que l'armée américaine, qui a frappé ses positions supposées sur le sol syrien en début de semaine. Composée d'anciens hauts dignitaires de l'organisation Al-Qaïda, dont Murrhin al-Fadhli (en médaillon), cette mouvance agirait dans l'ombre du conflit syrien, avec comme objectif ultime de former des musulmans européens à des actions terroristes aux Etats-Unis et en Europe.

« A mon sens, ils sont plus menaçants, y compris pour l'Europe », rapportait jeudi dernier James Clapper, directeur du renseignement américain, cité par le quotidien « Libération ». « Ils ne sont pas en Syrie pour établir un califat. Leur objectif est de se former et de s'entraîner pour frapper en Occident. » Une menace jugée suffisamment crédible pour convaincre l'armée américaine de mener mardi dernier un raid aérien sur huit positions à l'ouest d'Alep. Des bases logistiques -- dont deux camps d'entraînement et une fabrique d'explosifs -- ainsi que des chefs de la mouvance auraient été éliminés. « Le terme Khorasan renvoie à une zone géographique comprise entre l'Iran et le Pakistan, soit l'emplacement actuel de l'Afghanistan », explique Romain Caillet, chercheur sur l'islamisme. « Dans les faits, ce groupuscule affilié au Front Al-Nosra compte d'anciens hauts représentants d'Al-Qaïda venus d'Afghanistan, d'Afrique du Nord et du Yémen. » Selon des spécialistes, le groupe -- dont le nombre de combattants supposés oscille entre une trentaine et plusieurs centaines -- profiterait du bourbier syrien pour former des musulmans « à passeports occidentaux » mis au ban de l'EI et du Front Al-Nosra à réaliser des attentats aux Etats-Unis et en Europe.

Aussi dangereux que discret

Deux hommes sont soupçonnés d'être les cerveaux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9299032 le vendredi 26 sept 2014 à 08:24

    Quelle gangrène nos chances pour la France !