Syrie, Irak : de Kobané à Palmyre, Daech enchaîne les défaites depuis janvier 2015

le , mis à jour à 12:21
0
Syrie, Irak : de Kobané à Palmyre, Daech enchaîne les défaites depuis janvier 2015
Syrie, Irak : de Kobané à Palmyre, Daech enchaîne les défaites depuis janvier 2015

Les djihadistes de Daech, alias le groupe Etat islamique, ont subi depuis janvier 2015 d'importants revers en Irak et en Syrie, où ils viennent de perdre le contrôle de la cité antique de Palmyre. Mais si l'EI y est sur la défensive, les attentats de Bruxelles ont montré que ses réseaux à l'étranger restaient capables de monter des opérations d'ampleur. Selon un responsable français de l'antiterrorisme, «plus l'EI perdra du terrain en Syrie, plus il s'exportera (...). Le "califat" va devenir un concept qui s'exporte, de moins en moins une réalité (sur le terrain)». 

>> CHRONOLOGIE. Syrie : cinq ans de conflit.

- Premier revers de l'EI à Kobané en Syrie -

- 26 janvier 2015 : les combattants de Daech sont chassés de Kobané, ville syrienne frontalière de la Turquie. Ils sont défaits par les Unités de protection du peuple kurde (YPG), après plus de quatre mois de violents combats menés avec le soutien prépondérant des frappes de la coalition internationale antidjihadiste conduite par les États-Unis.

L'EI avait lancé son offensive en septembre 2014 sur les environs de Kobané (Aïn al-Arab en arabe), chef-lieu de l'un des trois «cantons» de la région où les Kurdes ont instauré une sorte d'autonomie après le début de la crise syrienne en 2011. A la mi-juin 2015, les YPG, épaulées par des rebelles syriens, prennent Tall Abyad, aux mains de l'EI depuis plus d'un an. La ville était l'un des deux principaux points de passage empruntés par l'EI, pour le transit des armes et des combattants, en dépit de leur fermeture par la Turquie.

VIDEO (le 25 juin 2015). Reprise des combats à Kobané entre kurdes et combattants de Daech

- La ville irakienne de Tikrit reconquise -

- 31 mars 2015 : les forces gouvernementales irakiennes annoncent la reprise de Tikrit, bastion de l'ancien président Saddam Hussein, à 160 km au nord de Bagdad. Cette victoire conclut leur plus grande opération contre les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant