Syrie : Hollande, seul allié européen d'Obama

le
0
En dépit de la défection du Royaume-Uni, le président français a confirmé sa volonté d'intervenir militairement.

François Hollande a réaffirmé vendredi sa volonté d'agir militairement en Syrie au côté des Américains en dépit du «non» britannique à une éventuelle intervention. «La France veut une action proportionnée et ferme contre le régime de Damas», a déclaré le président Hollande dans un entretien au journal Le Monde.

Le président français a souligné que la France disposait «d'un faisceau d'indices qui vont dans le sens de la responsabilité» du régime Assad dans l'attaque chimique du 21 août. François Hollande n'est toutefois «pas favorable à une intervention internationale qui viserait à libérer la Syrie ou à renverser le dictateur». Il estime qu'un «coup d'arrêt» doit être porté «à un régime qui commet l'irréparable sur sa population».

Le retour des experts de l'ONU

En France, la classe politique continue de se diviser, y compris à ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant