Syrie-Hollande pourrait annuler une rencontre avec Poutine

le
9
 (Actualisé avec précision sur le moment de l'interview) 
    PARIS, 9 octobre (Reuters) - François Hollande a déclaré 
qu'il se posait la question d'une rencontre avec Vladimir 
Poutine prévue ce mois-ci à Paris et que, s'il recevait le 
président russe, il lui dirait que le soutien de Moscou aux 
bombardements du régime syrien contre les populations civiles 
d'Alep était "inacceptable". 
    "Je vais sans doute recevoir Vladimir Poutine, je me suis 
posé la question", dit le président français dans une interview 
accordée à l'émission Quotidien de TMC (groupe TF1), pour 
ajouter aussitôt : "Je me pose encore la question". 
    "Si je le reçois, je lui dirai que c'est inacceptable, que 
c'est grave même pour l'image de la Russie", ajoute-t-il. 
    Pour François Hollande la question est de savoir "est-ce que 
nous pouvons encore faire en sorte qu'il (Vladimir Poutine) 
puisse lui aussi arrêter ce qu'il commet avec le régime syrien, 
c'est-à-dire l'appui aux forces aériennes du régime, qui envoie 
des bombes sur la population d'Alep ?" 
    Recueillie samedi en marge d'un déplacement à Tulle 
(Corrèze), l'interview accordée à l'émission Quotidien doit être 
diffusée lundi. Le site internet MYTF1 en diffuse dimanche un 
extrait. 
    La présidence de la République précise qu'elle a été 
réalisée avant le veto opposé par la Russie samedi à l'Onu au 
projet de résolution présenté par la France et l'Espagne 
réclamant l'arrêt des bombardements et l'instauration d'une zone 
d'exclusion aérienne à Alep.   
    François Hollande a encore estimé que les populations 
"aujourd'hui sont victimes de crimes de guerre  (...)." 
    "Ceux qui commettent ces actes auront à en payer la 
responsabilité, y compris devant la Cour pénale internationale", 
ajoute le président français.   
    Des médias russes ont annoncé la semaine passée que Vladimir 
Poutine se rendrait à Paris le 19 octobre pour s'entretenir avec 
François Hollande des dossiers syrien et ukrainien.  
    En déplacement jeudi à Moscou, le ministre français des 
Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a laissé planer le doute 
sur cette visite, soulignant que la priorité était avant tout de 
mettre un terme aux "massacres" à Alep   
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 6 mois

    On a rarement vu un tel niveau de désinformation et de mensonges d'Etat. C'est bien cela qui est le plus criminel : mentir, c'est rajouter à la souffrance, car c'est bâtir sur elle la route des seuls intérêts du menteur.

  • newwin il y a 7 mois

    Il fait peur le suiveur des us

  • delapor4 il y a 7 mois

    Le calamiteux Hollande risque de ne pas terminer son quinquennat... et nous pourrions y passer avec !

  • delapor4 il y a 7 mois

    "En réponse à Hollande qui demandait l'arrêt des frappes aériennes russes contre les positions des terroristes d'Al Qaida et de l'ASL à Alep, Poutine aurait fulminé :"Vous n'avez plus aucun autre choix, si ce n'est le fait d'abattre les avions russes et là vous allez tout bonnement déclencher une nouvelle guerre mondiale. Si la France, la Grande Bretagne et les Etats Unis veulent la guerre, ils l'auront"

  • charleco il y a 7 mois

    Cherchez dans Google : "Le chef d'Etat Major de l'armée américaine menace violemment la Russie : "nous allons vous stopper et nous allons vous battre plus durement que nous ne l'avez jamais été auparavant."Les USA repeignent leurs F-18 aux couleurs de la Russie (en vue de false-flag?).

  • charleco il y a 7 mois

    Cherchez : Ayrault à Moscou : que l'on regrette la diplomatie française.

  • delapor4 il y a 7 mois

    François Hollande est un homme des grandes causes (perdues). Hier, sauver Leonarda d'une expulsion. Aujourd'hui sauver les terroristes de ces méchants Russes...

  • Berg690 il y a 7 mois

    Aucune importance! je dirai même tant mieux.

  • pougatch il y a 7 mois

    Rencontre parfaitement inutile, Poutine a été ridiculisé dans tous les précédents "cessez le feu" et il liberera Alep quel qu'en soit le prix .