Syrie : Hama redoute un assaut militaire 

le
0
80 chars encerclent cette ville, symbole historique de la résistance au pouvoir baasiste.

Des habitants ont établi des barrages de fortune en incendiant des pneus. D'autres ont baissé le rideau de fer de leur échoppe. Hama vit dans la hantise d'un assaut de l'armée, qui maintient 80 chars aux portes de cette ville, symbole historique de la résistance au pouvoir de Damas. Mais d'autres encore - un millier environ - ont finalement renoncé, préférant quitter leur maison pour se réfugier dans la localité voisine de Salamyieh, alors que 20 personnes au moins sont mortes dans les violences de ces derniers jours. Hama, la rebelle, résiste. Comme elle a déjà résisté il y a un mois, forçant l'armée à se retirer de cette ville qui paya dans le passé un très lourd tribut à la contestation.

En 1982, Hafez el-Assad, le père de Bachar, l'actuel président, y fit mener une répression sanglante contre un soulèvement organisé par les islamistes liés aux Frères musulmans. Le bain de sang fit 15.000 morts. Après plusieurs jours d'encerclement, «la peur d'une n

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant