Syrie : Genève 2 menacée par les exigences de l'Iran

le
0

Téhéran veut participer aux négociations sans conditions préalables. Mais les opposants syriens et les Occidentaux refusent.

Le suspense continue sur la tenue de la conférence de paix sur la Syrie, qui doit commencer mercredi à Montreux en Suisse. Mais cette fois, ce ne sont pas les interminables atermoiements d'une opposition divisée qui pourraient faire capoter ce rendez-vous. Mais l'insistance de l'Iran à participer «sans conditions préalables» à des négociations parrainées par Washington et Moscou, en vue d'amorcer une transition du pouvoir à Damas.

Le coup de théâtre est intervenu lundi en milieu de journée, lorsque la Coalition nationale syrienne (CNS), qui représentera les opposants à Assad en Suisse, a menacé de ne pas s'y rendre en cas de participation iranienne. «La Coalition retirera sa participation à Genève 2 tant que Ban Ki-moon ne retirera pas son invitation à l'Iran», faisait savoir Louaï Safi, un porte-parole de la CNS sur Twitter, qui a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant