Syrie : Fillon se défend et assume ses critiques contre Hollande

le
9
Syrie : Fillon se défend et assume ses critiques contre Hollande
Syrie : Fillon se défend et assume ses critiques contre Hollande

«Il en faut davantage pour me faire tanguer et me faire taire.» Cible des attaques de la gauche mais aussi d'une partie de la droite pour avoir critiqué, jeudi en Russie devant le président Vladimir Poutine, la position de la France en Syrie, François Fillon se défend avec vigueur, dans une note publiée sur son blog. Et l'ancien Premier ministre assume sans complexe : «N'en déplaisent à ceux qui pensent que servir la France c'est platement taire les erreurs de son gouvernement, je persiste et je signe.»

«Face au drame syrien, le Chef de l'Etat a fait preuve de précipitation en négligeant le rôle de l'ONU, en se plaçant sans prudence dans le sillage de nos amis américains, en ignorant nos partenaires européens, en oubliant le rôle de la Russie, en sous-estimant surtout les conséquences d'une action militaire sans buts politiques clairs», insiste l'ex-chef du gouvernement.

«Nous avons, vous et nous, Russes et Européens, une influence déterminante sur les deux camps qui s'opposent» en Syrie, avait affirmé François Fillon, jeudi devant le président russe Vladimir Poutine lors d'une intervention devant le «club Valdai». «Je souhaite à cet égard que la France retrouve cette indépendance et cette liberté de jugement et d'action qui, seules, lui confèrent une autorité dans cette crise», avait-il ajouté.

Fillon juge ses propos «mesurés»

Critiquer la diplomatie française à l'étranger? Ce n'est rien de dire que la sortie du député de Paris est mal passée en France. Selon son entourage, François Hollande en a été fort irrité. Et la gauche n'a pas retenu ses coups face à cette «diplomatie parallèle» qui «déontologiquement ne devrait pas exister», selon les mots de la présidente socialiste de la commission des Affaires étrangères, Elisabeth Guigou. A droite aussi, ses déclarations russes ont été accueillies avec réserve. Les députés UMP Henri Guaino ou Nathalie Kosciusko-Morizet, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le dimanche 22 sept 2013 à 10:05

    Fred! Vas tu me rembourser le supplément d'impots que tu me fais payer?

  • frk987 le samedi 21 sept 2013 à 18:29

    Fredouille l'andouille est de garde ce week-end !!!

  • M1343167 le samedi 21 sept 2013 à 17:36

    Il y des similitudes, et certains, (voir beaucoup), gravitent des deux cotés...

  • d.gui44 le samedi 21 sept 2013 à 17:31

    M1343167 comme au PS.

  • M1343167 le samedi 21 sept 2013 à 15:38

    Ce n'est pas une secte, il y a plusieurs loges très distincts les unes des autres, mais avec une pensée +ou-convergente. Il ne faut pas tout rejeter des FM, ils sont à l'origine de la constitution Française " Liberté Egalité Fraternité ." Mais au fil des années ils ont aussi fait du "clientélisme", pratiquement n'importe qui pouvait être initié par "intérêt", et copinage, est là c'est devenu un boulevard de passe droit et d'entraide voir plus... La justice de notre pays est très majoritaire ici.

  • M1178616 le samedi 21 sept 2013 à 15:29

    à fred 7912 : minable, vous avez dit minable! pauvre de vous et pitié de défendre Hollande

  • Boongo le samedi 21 sept 2013 à 14:48

    M.Hollande. Fillon est libre et peu dire ce qu'il veut car contrairement à vous, il n'est pas franc-macon. Un jour on aura la peau de cette pitoyable secte !

  • PEPONEC le samedi 21 sept 2013 à 12:56

    Il ferait mieux de se taire. La politique étrangère est une stratégie de gouvernance et dans ce domaine, je considère que le droit de réserve est de rigueur.On peux critiquer à l'intérieur mais ne pas aller porter sa critique auprès des gouvernants étranger. Il veut faire quoi !!!!! Créer des tensions pour alimenter les conflits ????

  • PEPONEC le samedi 21 sept 2013 à 12:56

    Il ferait mieux de se taire. La politique étrangère est une stratégie de gouvernance et dans ce domaine, je considère que le droit de réserve est de rigueur.On peux critiquer à l'intérieur mais ne pas aller porter sa critique auprès des gouvernants étranger. Il veut faire quoi !!!!! Créer des tensions pour alimenter les conflits ????