Syrie : échec des nouveaux pourparlers internationaux en vue d'un cessez-le-feu

le , mis à jour à 00:33
0

Des dirigeants d'une vingtaine de pays et organisations internationales impliqués dans le conflit syrien étaient réunis ce jeudi à New York pour tenter de remettre sur les rails le processus diplomatique sur cette guerre. Sans succès puisque les pourparlers n'ont pas abouti au cessez-le-feu espéré. Dans le même temps, Damas a annoncé avoir mené une offensive dans la partie rebelle d'Alep.

Le Groupe international de soutien à la Syrie (GISS), créé à l'automne 2015, est coprésidé par les Etats-Unis et la Russie et s'était déjà réuni mardi dans un palace new-yorkais mais sans parvenir à relancer la trêve des combats en Syrie qui avait volé en éclats lundi. De nouvelles consultations américano-russes sont prévues ce vendredi à New York, a annoncé le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

 

Tensions dans la coalition 

Il s'agissait de la deuxième réunion de ce groupe depuis que la trêve impulsée par les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry, a volé en éclats, lundi, après sept jours de calme précaire. Mercredi, les tensions se sont accentuées entre les Etats-Unis, la Russie et la France. Washington et Moscou se querellent notamment sur la responsabilité du bombardement d'un convoi humanitaire. 

« Nous ne nous réunirions pas une nouvelle fois s'il n'y avait pas une chance d'obtenir quelque chose », a insisté l'envoyé spécial de l'ONU Staffan de Mistura avant la rencontre. Simultanément, l'armée syrienne a annoncé une offensive dans la partie rebelle d'Alep.

Une violence « indescriptible »

Alep, deuxième ville de Syrie et front important du conflit, a subi pendant la nuit un déluge de bombes et plusieurs quartiers de la partie est de la ville, contrôlée par les rebelles, étaient en feu jeudi. « Les raids ininterrompus la nuit dernière ont été si violents que c'est vraiment indescriptible », a ainsi affirmé le porte-parole des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant