Syrie : deux ans de guerre, un pays morcelé

le
0
INFOGRAPHIE - L'insurrection s'est transformée en guerre d'usure. Aucun camp ne semble en mesure pour l'instant de l'emporter sur l'autre.
o Damas et sa province

Les rebelles restent confinés dans les quartiers périphériques et les banlieues Sud et Est d'une capitale fortifiée. Les loyalistes repoussent leurs tentatives de pénétrer au c½ur de Damas, où des cellules dormantes attendraient avant de passer à l'action. À l'ouest, la région d'al-Ghouta est le théâtre de violents combats. Au sud-est, l'armée tente de reprendre totalement Darraya, quartier stratégique longeant l'aéroport militaire de Mezzeh d'où décollent les hélicoptères qui frappent les opposants autour de Damas.

o Nord (Idlib, Alep et Raqqa)

Ce sont les bastions de la rébellion, proches de la Turquie et de l'Irak à partir desquels hommes et armes passent. De très larges portions de la province d'Idlib sont aux mains des rebelles, mais pas la capitale, ni ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant