Syrie : des zones tampons en débat à l'ONU

le
0
Le Conseil de sécurité des Nations unies veut parvenir à un accord face au défi humanitaire que représente l'exode de plus de plusieurs centaines de milliers de Syriens.

À New York

Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunissait jeudi soir à l'invitation de la présidence française pour trouver une solution à la grave crise humanitaire syrienne. Une gageure pour les diplomates français qui, tout au long du mois d'août, ont redoublé d'efforts pour sortir les Nations unies de l'impasse créée par le double veto de la Russie et de la Chine contre trois résolutions sévères à l'encontre du régime de Damas.

Incapable de faire cesser les combats ou d'imposer une trêve, faute de volonté politique, l'ONU se retrouve face à une situation humanitaire en pleine détérioration. L'intensification des combats à Damas et dans plusieurs grandes villes du pays aurait provoqué l'exode de plus de 200.000 personnes vers les pays frontaliers - Turquie, Liban, Jordanie -, où se trouvent déjà 265.000 Syriens. En Syrie elle-même, 1,2 million de personnes déplacées par les affrontements auraient trouvé refuge dans des bâtiments publics. Un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant