Syrie-Des positions kurdes à nouveau pilonnées par l'armée turque

le
1
    ANKARA, 18 février (Reuters) - L'armée turque a de nouveau 
bombardé jeudi des positions des miliciens kurdes des Unités de 
protection du peuple (YPG) dans le nord de la Syrie en 
représailles à des tirs transfrontaliers, a-t-on appris de 
sources proches des services de sécurité turcs. 
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le Premier 
ministre Ahmet Davutoglu avaient imputé quelques heures plus tôt 
l'attentat qui a fait 28 morts mercredi à Ankara au Parti de 
l'union démocratique (PYD), aile politique des YPG, qui a nié 
toute implication.   
    Depuis le week-end dernier, l'artillerie turque bombarde les 
positions des YPG dans le nord de la Syrie, afin notamment de 
les empêcher de prendre Azaz, ville située à une dizaine de 
kilomètres de la frontière turque. Ankara redoute que les 
miliciens kurdes ne s'emparent de toute la zone frontalière. 
     
 
 (Orhan Coskun, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki il y a 11 mois

    Erdogan, cela va mal finir ...