Syrie-Des hôpitaux mis hors service par des frappes à Alep

le
0
    BEYROUTH, 24 juillet (Reuters) - Quatre hôpitaux situés dans 
la province d'Alep, dans le nord-ouest de la Syrie, ont cessé de 
fonctionner après des frappes de l'aviation gouvernementale 
syrienne, rapporte dimanche l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH). 
    Trois de ces établissements se trouvent dans la ville 
d'Alep, divisée entre quartiers tenus par les rebelles d'une 
part et les forces fidèles à Bachar al Assad d'autre part, et le 
quatrième un peu plus à l'ouest. 
    Les frappes ont touché des zones proches de ces hôpitaux, 
précise l'OSDH. 
    De nombreux établissements médicaux ont été détruits ou 
endommagés depuis le début du conflit syrien, il y a cinq ans. 
    En avril, le bombardement d'un hôpital dans un quartier 
d'Alep aux mains de la rébellion a fait des dizaines de morts 
et, quelques jours plus tard, des insurgés ont attaqué à la 
roquette un établissement en territoire sous contrôle du 
gouvernement. 
 
 (John Davison, Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant