Syrie : des enfants servent de bouclier humain

le
0
Selon l'ONU, ils sont utilisés par l'armée régulière pour se protéger des attaques.

L'intensification de la violence en Syrie s'accompagne de violations croissantes des droits de l'homme. Un rapport de l'ONU publié mardi dénonce ainsi l'instrumentalisation par l'armée régulière des enfants comme «boucliers humains». Le document cite le cas du village d'Ayn Arouz (nord-ouest du pays) où les troupes gouvernementales ont raflé des dizaines de garçons âgés de 8 à 13 ans avant d'attaquer cette localité. Ces enfants ont été «utilisés par des soldats et des miliciens comme boucliers humains, placés devant les vitres des autocars transportant les militaires pour pénétrer dans le village».

Certains d'entre eux ont été ensuite abattus. Toujours selon ce rapport, des enfants, à partir de 9 ans, ont été arbitrairement arrêtés, emprisonnés, torturés, mutilés, violés. L'organisation Human Rights Watch estime qu'au moins 1176 enfants ont été tués depuis le début du conflit, en février 2011.

Les opérations contre des écoles sont monnaie courante

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant