Syrie : des enfants dans un camp d'entraînement au jihad de l'Etat Islamique

le
0
Syrie : des enfants dans un camp d'entraînement au jihad de l'Etat Islamique
Syrie : des enfants dans un camp d'entraînement au jihad de l'Etat Islamique

Chaque semaine qui passe apporte un aperçu plus précis du visage effrayant de l'Etat Islamique. Après les exactions contre les chrétiens d'Orient, l'exécution des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, celle de l'humanitaire britannique David Haines, le quotidien britannique The Telegraph rapportait jeudi détenir la preuve que le mouvement islamiste entraînait des enfants de moins de 16 ans au jihad en Syrie.

Le journal, qui cite un témoin visuel direct, révèle l'existence d'un camp d'entraînement au djihad dans la ville de Raqqa, au nord-est de la Syrie, où «entre 200 et 300 enfants» reçoivent une formation militaire et idéologique de djihadistes de l'Etat Islamique, en vue de devenir à leur tour kamikazes ou bourreaux pour le compte du mouvement d'Abou Bakr al-Baghdadi.

L'endroit, présenté aux parents comme un «camp scout» où leurs enfants pourront recevoir un enseignement religieux et étudier le Coran, sert en fait de lieu d'entraînement militaire. Les jeunes y reçoivent une formation aux tactiques de combats -parmi lesquelles les attentats suicides- en même temps qu'ils y subissent l'endoctrinement de l'Etat Islamique.

Formés au maniement de kalashnikovs

Si certains des garçons formés dans le camps d'entraînement sont les fils de partisans de l'Etat Islamique ou de combattants étrangers venus vivre à Raqqa, d'autres ont été «recrutés» sans que leur parents n'aient été consultés.

Dans le camp, les enfants sont d'abord entraînés à manier des kalashnikovs ou des lances-roquettes avant d'être divisés en deux groupes: ceux destinés à devenir kamikazes et les «simples» combattants. A leur sortie du camp, les enfants sont soumis à une sorte «d'examen de passage» pour montrer leurs nouvelles aptitudes en torturant ou «tuant un prisonnier retenu captif par l'EIIL».

Le quotidien britannique affirme avoir reçu, en plus du témoignage, des photos d'enfants armés en pleines man½uvres ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant