Syrie : des détenus libérés, nouvelles manifestations

le
0
Le régime syrien, confronté à un mouvement de colère sans précédent, tente toujours de calmer l'opposition. Après un train de réformes annoncé dans la semaine, ce sont des dizaines de détenus politiques, dont des islamistes, qui ont été libérés.

La situation se tend davantage chaque jour en Syrie. A Deraa, au lendemain d'une grande journée de manifestations réclamant plus de liberté et à nouveau réprimées, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés sur la place centrale de la ville où la veille, une statue d'Hafez al-Assad, père de l'actuel président, avait été déboulonnée. De jeunes hommes torse nu se sont hissés sur les restes de la statue pour brandir des pancartes portant le slogan: «Le peuple veut la chute du régime». En fin d'après-midi, les forces de l'ordre ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants, a dit un témoin.

Dans une autre ville du sud du pays, à Tafas, des villageois ont incendié un siège du parti au pouvoir, le Baas, et une station de police. A Lattaquié, sur la côte méditerranéenne, la confusion est grande. deux personnes ont été tuées et deux blessées samedi par des francs-tireurs non identifiés, selon un responsable syrien. Des «group

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant