Syrie-Des boucliers humains seraient utilisés dans la Goutha

le
0

BEYROUTH, 1er novembre (Reuters) - Des rebelles syriens ont l'intention d'utiliser des militaires faits prisonniers et des membres de leurs familles comme boucliers humains dans un secteur lourdement bombardé par les forces gouvernementales, rapportent dimanche des opposants et l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Une vidéo diffusée sur internet par Sham News Network, un site de l'opposition, montre des hommes et des femmes enfermés dans des cages métalliques chargées à l'arrière de pick-ups qui, d'après les auteurs du document, les acheminaient dans la Goutha orientale, au nord-est de Damas. Des tirs de missiles de l'armée ont fait au moins 70 morts vendredi à Douma, une localité de ce secteur, selon Médecins sans frontières. Un raid aérien a par ailleurs visé jeudi un hôpital de la ville. ID:nL8N12V0YE (Naline Malla et John Davison, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant