Syrie : des avions russes bombardent des rebelles soutenus par les Américains

le
3
Syrie : des avions russes bombardent des rebelles soutenus par les Américains
Syrie : des avions russes bombardent des rebelles soutenus par les Américains

Des avions russes ont effectué «une série de frappes» dans le sud de la Syrie contre des rebelles. Certains de ces derniers avaient reçu un soutien américain, a dénoncé un responsable de la Défense américaine. Une fois de plus, ces bombardements interrogent sur la volonté de la Russie, alliée de Bachar al-Assad, et devraient encore compliquer les relations entre Moscou et Washington qui soutient au contraire l'opposition au président syrien.

Ces frappes, qui ont eu lieu près du poste frontière d'Al-Tanaf entre la Syrie et l'Irak, «soulèvent des sérieuses inquiétudes sur les intentions russes en Syrie», a confirmé le même responsable américain, sous couvert d'anonymat. Mi-mars, Vladimir Poutine avait annoncé la fin de l'intervention russe en Syrie. Les Etats-Unis avaient alors accueilli cette annonce avec circonspection.

Les militaires américains avaient lancé début 2015 un programme de 500 millions de dollars destiné à former et équiper des combattants syriens désireux de se battre contre Daech. Cet effort concerne surtout aujourd'hui des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) qui se battent en ce moment dans le nord de la Syrie, et qui sont assistés sur le terrain par des forces spéciales américaines. Mais d'autres combattants ont été aidés dans le sud du pays se rattachant à l'Armée syrienne libre (ASL), selon les rares informations fournies par le Pentagone.

La Russie et les Etats-Unis sont les parrains d'un processus diplomatique et politique pour la Syrie, processus toutefois au point mort, après plus de cinq années de guerre qui ont fait 280.000 morts et des millions de réfugiés. Les Etats-Unis reprochent à la Russie de chercher avant tout à consolider le régime de Bachar al-Assad, et de continuer à attaquer l'opposition modérée.

Les bombardements reprennent à Alep

«Les Russes ont renforcé les forces du régime, et sont impliqués en ce moment même dans des frappes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 6 mois

    L'opposition modérée utilise des obus chimiques contre les troupes syriennes à Alep. Pourrais-je demander à l'AFP (et à Boursorama) pourquoi on ne trouve pas cette information ici?

  • charleco il y a 6 mois

    Les USA financent et arment les islamistes et ce sont les Russes qui sont accusés!!!

  • charleco il y a 6 mois

    Ce sont les frappes russes contre les islamistes soutenus par les USA qui soulèvent des inquiétudes!!! Le soutien des USA aux islamistes n'en soulève aucune!!! C'est vraiment le monde à l'envers et les médias en sont les vecteurs.