Syrie-Des avions de combats visent Idlib, au moins 58 morts

le
0
 (Actualisé avec nouveau bilan, contexte) 
    AMMAN, 11 septembre (Reuters) - Des avions de combat ont 
touché samedi un marché très fréquenté d'Idlib, une ville 
contrôlée par les rebelles syriens, tuant au moins 58 personnes, 
dont des femmes et des enfants, a-t-on appris auprès de 
secouristes et de l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH). 
    Des vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent les 
secouristes extraire des corps inertes des décombres du marché 
d'Idlib, dans le nord-ouest syrien. 
    Un habitant et des secouristes disent penser qu'il s'agit 
d'avions russes volant à haute altitude et qui se distinguent 
des hélicoptères syriens qui évoluent plus près du sol. 
    "Le marché était plein d'acheteurs, sortis pour acheter des 
cadeaux à leurs enfants, c'était tous des civils", a dit Salem 
Idlibi, de la protection civile, expliquant l'affluence par la 
grande fête musulmane de l'Aïd El-Adha, lundi. 
    Les Etats-Unis et la Russie ont conclu samedi un accord 
destiné à raviver les négociations de paix en Syrie qui laisse 
toutefois sceptique l'opposition. Les forces du régime 
s'efforcent de gagner le maximum de terrain avant son entrée en 
vigueur, prévue lundi, et les affrontements s'intensifient à 
Alep, dans le nord du pays.   
    Trente personnes ont été tuées dans des bombardements menés 
par des hélicoptère du régime sur les zones rebelles de la ville 
samedi. Des avions suspectés d'être syriens ou russes ont en 
outre bombardé des villages tenus par les rebelles le long de 
leurs routes de ravitaillement. Les rebelles ont annoncé prévoir 
une contre-offensive. 
 
 (Suleiman Al-Khalidi, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant