Syrie : des armes chimiques utilisées «de manière systématique»

le
0
Syrie : des armes chimiques utilisées «de manière systématique»
Syrie : des armes chimiques utilisées «de manière systématique»

Les frappes pleuvent et les produits chimiques émanent des bombes en Syrie, selon un rapport préliminaire de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). Des armes chimiques comme le chlore auraient en effet été utilisées de «manière systématique» dans le pays, en guerre depuis plus de trois ans.

L'organisation, qui enquête sur des allégations d'attaques utilisant cet agent industriel, a rédigé un rapport dont le contenu n'a pas encore été rendu public. Toutefois, le représentant des Etats-Unis devant l'OIAC à La Haye en a cité plusieurs passages au cours d'une réunion, ce mardi. 

Les preuves rassemblées par l'équipe d'inspecteurs de l'OIAC, qui avait été la cible fin mai d'une attaque par des rebelles, étayent la conclusion selon laquelle «des agents chimiques toxiques, probablement des agents irritants pour les voies respiratoires, comme le chlore, ont été utilisés de manière systématique dans un certain nombre d'attaques», précise le rapport.

Les accusations «ne peuvent être rejetées comme étant non connectées, aléatoires, ou d'une nature attribuable uniquement à des motifs politiques».

Des odeurs de «produits d'entretien»

L'ONG Human Rights Watch (HRW) alerte depuis plusieurs semaines sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie. L'organisation avait interviewé en mai dernier dix témoins dont cinq professionnels de santé, indiquant que l'odeur émanant des bombes à barils, larguées par des hélicoptères, ressemblait à celle de «produits de nettoyage pour la maison».

Des médecins avaient par ailleurs affirmé avoir observé chez 500 victimes des symptômes d'intoxication au chlore gazeux.

Un soldat des Nations Unies à la recherche d'éléments chimiques en Syrie, en octobre dernier. (Crédit/AFP PHOTO / YOUTUBE / ARBEEN UNIFIED PRESS OFFICE)

Depuis septembre dernier, plusieurs pays occidentaux somment le gouvernement de Bachar al-Assad de se débarrasser des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant