Syrie : déjà plus de 500 morts dans les combats pour l'aéroport de Raqa

le
0
Syrie : déjà plus de 500 morts dans les combats pour l'aéroport de Raqa
Syrie : déjà plus de 500 morts dans les combats pour l'aéroport de Raqa

Alors que cinq pays arabes - les Emirats arabes unis, l'Egypte, la Jordanie, l'Arabie Saoudite et le Qatar - viennent de se mettre d'accord pour lutter ensemble contre les jihadistes, l'Etat islamique s'est emparé ce dimanche du dernier bastion du régime dans la province de Raqa. Ce groupe, apparu en Syrie à la faveur de la guerre, a proclamé fin juin un "califat" sur les régions qu'il contrôle dans ce pays et en Irak, où il a lancé le 9 juin une offensive d'envergure au nord de Bagdad.

L'Etat islamique prend le dernier bastion du régime dans la région de Raqa. Les jihadistes de l'Etat islamique (EI) ont pris ce dimanche l'aéroport de Tabqa, dernier bastion du régime de Bachar al-Assad dans la province septentrionale de Raqa, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). «Les combats se poursuivent aux alentours de l'aéroport qui est tombé aux mains de l'EI, alors que les corps de dizaines de soldats syriens gisent» à l'intérieur, a indiqué l'ONG, ajoutant que «la majorité des forces du régime se sont retirées de l'aéroport».

«170 soldats syriens parmi lesquels des officiers et sous-officiers ont été tués dimanche dans l'offensive qui a permis aux jihadistes de l'Etat islamique de prendre l'aéroport de Tabqa», indique dans un mail à l'AFP l'OSDH, qui avait fait état déjà de 25 soldats tués dans les combats. Côté jihadistes, 346 ont péri depuis mardi soir, portant à 541 le bilan total des morts en six jours.

Les jihadistes avaient lancé mardi un assaut contre l'aéroport. Outre Raqa, l'EI qui a récemment revendiqué la décapitation du journaliste américain James Foley, s'est emparé d'une grande partie des provinces d'Alep (nord) et de Deir Ezzor (est) ainsi que de certaines zones de Hassaka (nord-est).

Cinq pays arabes d'accord pour lutter contre les jihadistes. L'Arabie saoudite et quatre autres pays arabes, dont le Qatar, sont convenus ce dimanche de la nécessité de lutter contre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant