Syrie-De Mistura ne croit pas à la reprise des discussions le 25

le
0
    STOCKHOLM, 18 février (Reuters) - L'émissaire de l'Onu 
Staffan de Mistura ne croit pas à la reprise des discussions sur 
le conflit syrien le 25 février, dit-il dans un entretien publié 
jeudi par le quotidien suédois Svenska Dagbladet.  
    "De façon réaliste, je ne peux pas envoyer d'invitations 
pour de nouvelles discussions à Genève le 25 février, mais nous 
avons l'intention de le faire bientôt", dit le diplomate, qui a 
suspendu la conférence le 3 février en invitant les grandes 
puissances à débloquer la situation.  
    "Il nous faut dix jours de préparation. Mais les pourparlers 
(...) peuvent être fructueux si l'aide d'urgence continue à 
arriver et si nous obtenons un cessez-le-feu", ajoute-t-il, 
évoquant l'accord de principe conclu la semaine dernière par les 
Etats membres du Groupe international de soutien à la Syrie, 
censé entrer en vigueur cette semaine.  
    Moscou espère s'entendre vendredi avec les Etats-Unis sur 
cette "cessation des hostilités", lors d'une rencontre entre 
responsables militaires, selon le vice-ministre russe des 
Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.  
 
 (Simon Johnson, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant