Syrie : Daech s'empare de Palmyre et fait trembler Damas

le , mis à jour le
7
Syrie : Daech s'empare de Palmyre et fait trembler Damas
Syrie : Daech s'empare de Palmyre et fait trembler Damas

C'est la première fois que Daech prend une ville tenue par l'armée syrienne de Bachar al-Assad.Ses jihadistes ont pris le contrôle de Palmyre, repoussant les forces pro-gouvernementales qui se sont retirées après avoir évacué la plupart de la population civile, selon la télévision syrienne citée par l'agence Reuters. La prise de la ville lui ouvre l'accès au grand désert syrien, limitrophe de la province irakienne d'Al-Anbar.

Une prise hautement symbolique aussi, car le monde entier craint la destruction des ruines de plus de 2000 ans de l'antique cité. La directrice générale de l'Unesco, «vivement préoccupée», a appelé à la cessation «immédiate» des hostilités. Le directeur des Antiquités syriennes, Maamoun Abdelkarim, a affirmé que «la situation était très mauvaise», s'inquiétant du sort du site archéologique inscrit au patrimoine mondial de l'Humanité, alors que Daech a déjà détruit des trésors archéologiques en Irak. Pour faire face à la progression des jihadistes en Syrie mais aussi en Irak, avec la prise de Ramadi ce week-end, une réunion de la coalition internationale contre l'EI se tiendra le 2 juin à Paris.

Depuis plusieurs jours, la ville se savait en sursis. Palmyre avait déjà failli être prise par Daech et attendait anxieusement l'assaut. Mercredi, après plusieurs heures de violents combats, les jihadistes avaient d'abord pris le contrôle de «la totalité du nord» de Palmyre selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). «Ils sont entrés sans véhicules et se trouvent parmi les immeubles», avait expliqué le directeur de cette ONG. Une source militaire syrienne, citée par la télévision, avait reconnu que l'EI était «entré dans le nord et que l'armée combattait pour l'empêcher d'avancer vers d'autres quartiers». L'armée de l'air avait également lancé des raids aériens contre les jihadistes.

Une réunion le 2 juin à Paris

Face aux avancées du groupe extrémiste ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1084720 le jeudi 21 mai 2015 à 09:02

    Palmyre est un bijou que le monde n'a pas voulu sauver...dommage: mais je crois qu'après son éventuelle destruction , il faudra alors supprimer la notion de "patrimoine mondial de l'Unesco" qui n'aurait plus aucune signification!

  • pierry5 le jeudi 21 mai 2015 à 00:32

    Si je me souvient bien les occidentaux continuaient à armer les " rebelles " hostiles à Bachar Al Assad, ces derniers se sont alliés avec Daech pour prendre Palmyre. Jusqu'à maintenant et comme d'habitude silence radio de la part des autorités mais n'insultez pas qui vous savez ou cela devient une affaire nationale.

  • Berg690 le mercredi 20 mai 2015 à 23:22

    mark92 es-tu sûr que les ricains vont se fâcher? Savent-ils seulement que Palmyre existe?

  • nayara10 le mercredi 20 mai 2015 à 22:49

    En France ,on détruit des églises plusieurs fois centenaires ,et personne ne dit rien....

  • mark92 le mercredi 20 mai 2015 à 22:31

    Quand les ricains seront vraiment fachés, vont nous faire le coup du 6 juin 1944. Adieu les daesh et Cie...Question de temps.

  • nmaalouf le mercredi 20 mai 2015 à 22:20

    Palmyre est un joyau, plusieurs fois millénaire, de la civilisation humaine. Si l’occident laisse détruire Palmyre, je prophétise qu’il sera entièrement détruit à son tour.

  • laquitta le mercredi 20 mai 2015 à 20:22

    Et tout le monde va pleurer sur la destruction d'un site merveilleux et unique. Au lieu de pleurer, fallait aider assad , c'est tout .