Syrie : Daech revendique la capture d'un pilote d'avion jordanien

le
2
Syrie : Daech revendique la capture d'un pilote d'avion jordanien
Syrie : Daech revendique la capture d'un pilote d'avion jordanien

Pas de trêve de Noël en Syrie et en Irak. Daech (acronyme pour groupe de l'Etat islamique) a affirmé avoir abattu mercredi un avion militaire dans le nord de la Syrie. Le groupe extrémiste, qui a essuyé de lourdes pertes depuis trois mois, assure également détenir le pilote de l'appareil, un sous-lieutenant jordanien de 26 ans. 

La Jordanie, qui mène des frappes aériennes contre Daech au sein de la coalition, a confirmé l'information revendiquée dans un premier temps par les jihadistes. «Lors d'une mission militaire menée mercredi matin par plusieurs avions de l'armée de l'air jordanienne contre les repaires de l'organisation terroriste EI dans la région syrienne de Raqqa, un de nos appareils est tombé. Le pilote a été pris en otage par l'organisation terroriste EI», a précisé un membre du commandement général des forces armés jordaniennes cité par l'agence nationale officielle Petra.

Mercredi soir, le commandement américain a de son côté expliqué que l'avion militaire n'avait pas été abattu par Daech. «Les éléments de preuve indiquent clairement que l'EI n'a pas abattu l'appareil contrairement à ce que soutient l'organisation terroriste», a relevé le Centcom, qui confirme toutefois que le pilote est bien retenu en otage. 

L'avion aurait été abattu par «un missile sol-air»

Sur des sites jihadistes, Daech a publié des photos montrant ses combattants entourant un pilote capturé. L'un des clichés montre cet homme vêtu seulement d'une chemise blanche, porté par quatre hommes qui le sortent d'un trou d'eau. Une autre photo le montre à terre, encerclé par une douzaine d'hommes armés. L'organisation terroriste indique avoir utilisé un missile sol-air muni d'un détecteur infrarouge qui permet au missile de s'accrocher à une source de chaleur, en l'occurrence le réacteur d'un avion.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme confirme cette version précisant qu'il s'agit «d'un missile sol-air, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 66michel le mercredi 24 déc 2014 à 14:31

    en effet je ne pense pas qu'il ait le gîte et le couvert.

  • aerosp le mercredi 24 déc 2014 à 13:26

    On ne négocie plus, on fait la guerre pour justifier l'otan et faire marcher le commerce des armes. Le pauvre bougre, fort dans son avion, va en payer le prix.