Syrie : Daech affirme avoir tué cinq soldats russes près de Palmyre

le
0
Syrie : Daech affirme avoir tué cinq soldats russes près de Palmyre
Syrie : Daech affirme avoir tué cinq soldats russes près de Palmyre

Cinq soldats russes ont été tués par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) dans des combats près de la cité antique de Palmyre. «Les soldats du califat ont tué cinq soldats russes et six membres de l'armée syrienne ainsi que plusieurs miliciens chiites du Hezbollah libanais», a indiqué l'EI dans un communiqué sans préciser la date des combats.

Selon le site internet lié à l'organisation extrémiste, Aamaq, les cinq soldats russes ont été tués mercredi et jeudi et parmi ces derniers figure un conseiller militaire. «Cinq soldats russes ont été tués dans des combats féroces autour de Palmyre, dont quatre dans une tentative d'assaut mise en échec par l'EI mercredi, alors que le conseiller militaire est mort jeudi dans la zone de Dawa», a-t-il précisé, en diffusant une vidéo montrant un corps qu'il présente comme celui du «conseiller russe».

Sur la vidéo, on voit également des armes saisies par les djihadistes dont des fusils AK-74M et un casque. Une boîte de pansement avec des inscriptions en langue russe a été également filmée. L'EI a conquis en mai 2015 Palmyre, joyau antique inscrit au patrimoine de l'humanité situé dans l'est de la province de Homs.

Pic published by #Amaq news which associated with #ISIS/#Daesh from #Russian soldier's phone killed in #Homs #Syria pic.twitter.com/q6nxHfqCpC— islamic world update (@islamicworldupd) 18 mars 2016

http://twitter.com/vsevolod_tk/status/710555721276850176/photo/1#Amaq Report: Five #Russian soldiers killed by #ISIS west of #Palmyra in the past 2 days. pic.twitter.com/PKIqnvEwTT— Vsevolod Tkachenko (@vsevolod_tk) 17 mars 2016

La Russie a annoncé lundi un retrait partiel de ses forces

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, a de son côté déclaré qu'«au moins un soldat russe» avait été tué ces derniers jours dans les environs de Palmyre. Le ministère russe de la Défense ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant