Syrie-Confusion sur des livraisons d'armes kurdes à Kobani

le
0

(actualisé avec autres citations) BEYROUTH/BAGDAD, 14 octobre (Reuters) - Le gouvernement du Kurdistan irakien autonome a fourni une aide militaire aux combattants kurdes syriens aux prises avec les djihadistes de l'Etat islamique dans la ville de Kobani, a affirmé mardi un haut responsable kurde d'Irak. Les Kurdes syriens présents dans la ville disent pourtant n'avoir rien reçu à ce jour, et un responsable kurde syrien indique que l'aide en question, "symbolique", reste bloquée quelque part dans le nord-est de la Syrie. La livraison "symbolique" n'est pas parvenue à Kobani parce que la Turquie n'a pas ouvert le corridor de transit réclamé par les Kurdes syriens pour recevoir du soutien, a-t-il ajouté. Cette aide, qui comporte des munitions pour des armes légères et des obus de mortier, est bloquée dans une zone sous contrôle kurde du nord-est de la Syrie, selon Alan Osman, porte-parole du conseil militaire kurde syrien dans la région. Dans Kobani, Esmat al Cheikh, chef du conseil de défense de la ville, déclarait mardi à Reuters: "Nous n'avons pas reçu la moindre balle". "Nous les avons aidés dans pratiquement tous les domaines. Nous leur avons expédié de l'aide, y compris militaire", a dit pour sa part Hamid Darbandi, responsable au gouvernement kurde irakien chargé des affaires kurdes syriennes. Il n'a pas donné davantage de précisions et n'a pas dit comment les armes avaient été livrées à la ville, qui est frontalière de la Turquie au nord et qu'assiège l'EI depuis près d'un mois par l'est, le sud et l'ouest. Un autre responsable kurde irakien, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a assuré lui aussi que le gouvernement kurde irakien avait réussi à acheminer des munitions à Kobani. "Je peux vous garantir qu'il y a eu des livraisons et qu'il y en aura d'autres. D'après ce que nous savons, cela a fait une certaine différence", a dit ce responsable en précisant qu'elles avaient commencé la semaine dernière. (Ned Parker, Jean-Philippe Lefief et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant