Syrie-Cinq secouristes tués à l'ouest d'Alep

le
0
 (Actualisé avec citation, contexte) 
    BEYROUTH, 26 avril (Reuters) - Cinq membres des services de 
secours ont été tués dans la nuit par des raids aériens et des 
tirs de roquettes à Atareb, 25 km à l'ouest d'Alep, a-t-on 
appris mardi auprès de leurs collègues et de l'Observatoire 
syrien des droits de l'homme (OSDH), qui parlent d'actes 
délibérés. 
    Les raids ont visé un centre de la Protection civile, dont 
les "casques blancs" sont les premiers à intervenir dans les 
secteurs tenus par l'opposition où les services médicaux ne 
peuvent plus accomplir leur mission.  
    "Les tirs étaient très précis. Ils (les secouristes) se 
trouvaient dans le centre, prêts à intervenir. Quand ils ont 
entendus les avions, ils ne pensaient qu'ils allaient être pris 
pour cibles", a déclaré un collègue des victimes, interrogé via 
Internet. On ignore si ces raids ont étés menés par des avions 
syriens ou russes, a-t-il ajouté. Les autorités syriennes n'ont 
fait aucun commentaire.  
    L'OSDH, qui parle de cinq mort et de deux blessés graves 
parmi les membres de la Protection civile, estime lui aussi que 
le centre a été délibérément visé. L'organisation avait fait 
état la veille de soixante morts en trois jours à Alep, où 
l'armée syrienne et ses milices supplétives ont lancé une vaste 
offensive avec l'appui de l'aviation russe.   
 
 (John Davison, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant