Syrie : Bachar el-Assad durcit encore la répression

le
0
Le régime se donne quelques semaines pour venir à bout de la rébellion. Poutine va recevoir Annan à Moscou.

Bachar el-Assad l'avait annoncé, il y a trois semaines, lors d'un entretien télévisé: «Nous sommes désormais en guerre. Nous devons utiliser tous les moyens» pour venir à bout de l'opposition. Depuis, ses troupes ont écrasé les rebelles à Douma près de Damas, bombardé pour la première fois jeudi un quartier de la capitale, Kfar Sousseh, et lancé le même jour une offensive meurtrière contre Treimsa, ville sunnite de la province de Hama, causant la mort de plus de cent insurgés.

«Le régime considère qu'il a une fenêtre d'un mois ou deux pour écraser définitivement ses opposants, quitte à faire de très nombreux tués», affirme un homme d'affaires alaouite, en contact avec l'appareil sécuritaire en Syrie. À Treimsa, les troupes d'el-Assad ont utilisé des «chars, des hélicoptères et de l'artillerie», accuse, dans une note adressée au Conseil de sécurité de l'ONU, le médiateur international Kofi Annan, à partir des relevés des observateurs aya

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant