Syrie : avancée décisive des jihadistes dans Kobané

le
3
Syrie : avancée décisive des jihadistes dans Kobané
Syrie : avancée décisive des jihadistes dans Kobané

La chute de Kobané dans les prochaines jours paraît désormais inéluctable. Les jihadistes ont pris vendredi le quartier général des forces kurdes à Kobané, ville syrienne aux portes de la Turquie, après plusieurs jours de combats acharnés. De son côté, la coalition a confirmé avoir mené deux nouvelles frappes, provoquant deux immenses panaches de fumée blanche au-dessus de la ville sans pour l'instant renverser la tendance. 

«Les jihadistes ont pris le contrôle du "carré de sécurité" à Kobané» qui comprend le complexe militaire des Unités de protection du peuple (YPG, principale milice kurde syrienne), la base des Assayech (les forces de sécurité kurde) et le siège du conseil local de la ville, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Ils contrôleraient désormais «40% de la ville».

Les frappes aériennes de la coalition -qui auraient repris dès ce vendredi matin selon l'OSDH- n'auront pas permis de repousser les jihadistes, qui s'assureraient, en cas de chute de la ville, du contrôle sans discontinuité d'une longue bande de territoire à la frontière syro-turque. 

Plus tôt dans la journée, l'émissaire spécial des Nations Unies pour la Syrie, Stefan De Mitsura, a appelé la Turquie à laisser les réfugiés kurdes syriens retraverser leur frontière pour porter secours à la ville de Kobané. Il déclarait craindre un «massacre».

VIDEO. Syrie : les jihadistes de l'EI avancent dans Kobané

«Les civils seront le plus probablement massacrés»

Photos satellite à l'appui, il a expliqué que «10 000 à 13 000 habitants sont à un endroit dans la zone frontière -entre la Turquie et la Syrie- et beaucoup sont encore à l'intérieur de la ville». «Les civils seront le plus probablement massacrés», a affirmé le diplomate. Et «puisque Kobané va probablement tomber si elle n'est pas aidée, permettez à ceux qui veulent y aller de se joindre à l'autodéfense», ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le vendredi 10 oct 2014 à 18:39

    Erdogan plus dangereux que l'EI....

  • b.oupa le vendredi 10 oct 2014 à 16:54

    Si les terroristes sont si puissants, c'est parce qu'ils sont sans doute soutenus par certains pays.

  • M4888303 le vendredi 10 oct 2014 à 16:44

    Honte à la turquie qui ne devra JAMAIS etre admise au sein de l'europe !!