Syrie-Aucun dégât pour l'instant au site antique de Palmyre

le , mis à jour à 16:26
0

(actualisé avec vidéo, deux derniers paragraphes) BEYROUTH, 26 mai (Reuters) - Le site archéologique de Palmyre dans le centre de la Syrie, conquis mercredi dernier par les djihadistes de l'Etat islamique (EI), n'a pas subi de déprédations pour le moment, a déclaré mardi le chef des antiquités syriennes, Maamoun Abdoulkarim, qui cite des contacts sur place. Il a dit cependant craindre que les djihadistes, à l'image de ce qu'ils ont fait sur d'autres sites antiques en Irak, ne fassent exploser les vestiges, dont des tombes et le temple de Baal. L'EI a diffusé cette année des vidéos dans lesquelles certains de ses membres mettent à sac les cités historiques de Ninive, Nimrod, Hatra ou encore celle de Khorsabad, célèbre pour ses statues de taureaux androcéphales ailés. "La cité antique (de Palmyre) n'est pas touchée. Il n'y a pas de dégâts pour le moment", a-t-il dit à Reuters par téléphone, en citant des contacts avec des personnes sur le terrain. Palmyre, appelé Tadmour en arabe, est classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Une vidéo de courte durée, mise en ligne sur YouTube via un compte soutenant l'EI, montre Palmyre, censément après sa prise par les djihadistes. Tournée en grande partie sans aucun son, la vidéo montre la vieille citadelle, des colonnes, des édifices. Une fumée noire s'élève derrière des ruines mais il semble qu'aucun vestige antique n'ait été endommagé par les combats qui ont opposé l'armée syrienne aux djihadistes. (Kinda Makieh; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant