Syrie-Au moins 57 morts après le tirs de missiles par l'armée-OSDH

le
0

(Actualisé avec nouveau bilan, informations sur Alep) ATHENES, 30 octobre (Reuters) - Au moins 57 personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées par des tirs de missiles de l'armée syrienne sur un marché d'une ville proche de Damas, a annoncé vendredi l'Observatoire syriens des droits de l'homme (OSDH). L'OSDH, qui suit l'évolution du conflit par le biais d'un réseau de sources sur le terrain, a précisé que les forces gouvernementales avaient tiré 12 missiles sur Douma, située à 15 kilomètres au nord-est de la capitale. L'organisation non-gouvernementale a précisé qu'au moins 20 personnes avaient par ailleurs été tuées à Alep, dans le nord, par des frappes aériennes visant plusieurs quartiers de la ville. On ignorait dans l'immédiat quel pays avait mené ces frappes. Douma a subi d'importants bombardements ces derniers mois, l'armée prenant pour cible des insurgés qui avaient lancé des offensives contre des régions tenues par le régime de Bachar al Assad. Une grande partie des habitants a fui la ville depuis le début de la guerre civile en 2011. (Sylvia Westall, John Daviuson et Mariam Karouny; Nicolas Delame et Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant