Syrie-Attaque rebelle dans la province de Hama

le
0
    BEYROUTH, 10 mars (Reuters) - Des groupes rebelles syriens 
ont attaqué plusieurs positions de l'armée gouvernementale jeudi 
dans la province de Hama, dans le centre de la Syrie.  
    Un commandant rebelle a présenté cet assaut comme le plus 
important dans la région depuis l'entrée en vigueur de l'accord 
de cessation des hostilités le 27 février dernier, qui a permis 
de réduire le niveau de violence mais reste très fragile. 
    Des informations contradictoires circulent sur les 
protagonistes de cette offensive et sur son résultat. 
    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), 
cette attaque "d'envergure" a échoué et au moins vingt 
assaillants, qu'il décrit comme des islamistes parmi lesquels 
des combattants étrangers, ont trouvé la mort.  
    Fares al Bayouch, chef de la "division nord" de l'Armée 
syrienne libre, a déclaré que l'offensive avait été menée par 
des "groupes locaux", en réponse à des "violations de la trêve 
par le régime", ajoutant que deux positions avaient été 
conquises par les insurgés.  
    La télévision d'Etat a indiqué de son côté que l'assaut 
était le fait des islamistes du Front al Nosra, qui n'est pas 
concerné par l'accord russo-américain de cessation des 
hostilités. Elle avance un bilan de 70 islamistes tués. 
 
 (Tom Perry, Omar Fahmy; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant