Syrie : Assad remporte la présidentielle avec 88,7%

le
0
Syrie : Assad remporte la présidentielle avec 88,7%
Syrie : Assad remporte la présidentielle avec 88,7%

Tous les quotidiens font leur une sur Bachar al-Assad, en costume et cravate. Le président syrien a remporté l'élection présidentielle qu'il avait organisée avec 88,7% des suffrages, un scrutin décrié par les Occidentaux. Les deux autres concurrents, qui faisaient figure de faire-valoir, ont obtenu respectivement 4,3% pour Hassan al-Nouri et 3,2% pour Maher al-Hajjar.  La presse de Damas affirme jeudi que la tâche principale est désormais la reconstruction du pays en ruines.

L'élection s'est déroulée dans les zones contrôlées par le régime, soit 40% du territoire où vit 60% de la population. Le scrutin a eu lieu dans toutes les grandes villes, y compris celles divisées entre régime et rebelles, comme Alep ou Deraa. Seule exception Raqa, dans le nord tenu par les ultra-radicaux de l'Etat islamique en Irak et Levant. Dans un pays ravagé depuis trois ans par la guerre, 11,6 millions de personnes ont participé au scrutin, sur les 15,8 millions appelées à voter, selon le président du Parlement.

L'annonce de la réélection attendue de Bachar al-Assad, a été accompagnée par des tirs de joie qui ont fait trois morts à Damas et une vingtaine de blessés à Alep (nord), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Une source de sécurité a ajouté que des dizaines d'autres personnes avaient été blessées dans plusieurs quartiers de la capitale en raison des tirs intenses d'armes automatiques pour célébrer la réélection pour sept ans de Bachar al-Assad.  Dans les rues de la capitale, des voitures klaxonnaient à tue-tête, les passagers scandant «Dieu, la Syrie, Assad, c'est tout».

VIDEO. Bachar al-Assad élu avec 88,7% des voix

«Les dictateurs gardent le pouvoir par la force et la peur»

Pour le chef de l'opposition en exil, Ahmad al-Jarba, «les dictateurs ne sont pas élus, ils gardent le pouvoir par la force et la peur, ce sont les deux raisons qui poussent les Syriens à participer à cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant