Syrie : Assad promet de se conformer à la résolution de l'ONU

le
0
Syrie : Assad promet de se conformer à la résolution de l'ONU
Syrie : Assad promet de se conformer à la résolution de l'ONU

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté vendredi soir à New York, à l'unanimité, une résolution encadrant la destruction de l'arsenal chimique de Bachar al-Assad. Ce dimanche, le chef d'Etat syrien a tenté de rassurer la communauté internationale en faisant savoir que son pays se conformerait à cette résolution via l'agence de presse officielle Sana. «Notre histoire prouve que nous avons toujours respecté notre signature sur tous les traités que nous avons signés», a-t-il insisté auprès de la télévision italienne Raï 24.

Côté occident, les experts de l'organisation chargée de superviser la destruction de l'arsenal chimique, l'OIAC, ont estimé dimanche n'avoir aucune raison de douter des informations fournies par les responsables du régime, qu'ils rencontreront dès mardi à Damas.

Cette résolution tant attendue prévoit la possibilité pour le Conseil de sécurité de prononcer des sanctions si le plan de désarmement n'est pas respecté. Cependant, il ne s'agit pas de sanctions automatiques. En cas de violation des engagements, il faudrait une deuxième résolution, ce qui laisse à Moscou, allié de Damas, une possibilité de blocage. Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a toutefois souligné qu'il y aurait des «conséquences» pour le pouvoir syrien s'il ne respectait ses engagements.

Après des semaines d'intenses tractations, Russie et Etats-Unis s'étaient enfin accordés jeudi sur un texte encadrant la destruction de cet arsenal chimique. Une percée diplomatique majeure car depuis le début du conflit syrien, en mars 2011, le Conseil de sécurité n'avait jamais réussi à se mettre d'accord sur un texte, les alliés d'Assad à Moscou et Pékin ayant opposé leur veto à trois reprises.

En parallèle, les experts de l'ONU enquêtant en Syrie ont quitté ce dimanche matin leur hôtel à bord de quatre véhicules pour une nouvelle mission. Ils sont arrivés mercredi dans la capitale syrienne pour leur deuxième ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant