Syrie : Assad est-il de nouveau "fréquentable" ?

le
0

Mercredi, quatre parlementaires français, de différents bords politiques, se sont rendus en Syrie et trois d'entre eux ont rencontré le président syrien Bachar al-Assad. Une initiative personnelle et controversée. Pour le gouvernement, la position n'a pas changé : Assad est "un boucher", un "dictateur" responsable de la mort de dizaines de milliers de personnes. Mais pour faire face aux jihadistes de l'organisation de l'État islamique, la France doit-elle dialoguer avec Damas ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant