Syrie-Assad demande la formation d'un nouveau gouvernement

le
0
 (Actualisé avec contexte) 
    BEYROUTH, 22 juin (Reuters) - Le président syrien, Bachar al 
Assad, a invité mercredi Emad Khamis, son ministre de 
l'Electricité, à former un nouveau gouvernement, rapporte 
l'agence de presse officielle Sana sans avancer de motif.  
    Des élections législatives jugées illégitimes par 
l'opposition ont eu lieu en avril dans les régions qui dépendent 
toujours de l'autorité de Damas, c'est à dire l'Ouest, où se 
trouvent les grands centres urbains, à l'exception d'Idlib, et 
une moitié d'Alep.  
    Les milices kurdes tiennent une bonne part de la zone 
frontalière de la Turquie tandis que les djihadistes de l'Etat 
islamique contrôlent les provinces orientales de Rakka et de 
Daïr az Zour.   
    Emad Khamis, âgé de 54 ans, exerçait les fonctions de 
ministre de l'Electricité depuis 2011, précise Sana. Il succède 
à Wael al Halaki, qui dirigeait le gouvernement depuis près de 
quatre ans et a échappé à un attentat en 2013 à Damas.  
    Le Premier ministre sortant avait lui-même succédé à Riad 
Hidjab, nommé en 2012, un peu plus d'un an après le début de la 
guerre civile, et qui a fait défection peu après pour passer 
dans les rangs de l'opposition.  
 
 (John Davison, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant