Syrie : Alep attend toujours la reprise des évacuations

le , mis à jour à 14:53
1
Syrie : Alep attend toujours la reprise des évacuations
Syrie : Alep attend toujours la reprise des évacuations

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se prononcer ce dimanche sur un projet de résolution demandant le déploiement d'observateurs dans la ville syrienne d'Alep où des milliers de personnes attendent encore d'être évacuées dans des conditions de survie de plus en plus insoutenables.

 

Les quinze membres du Conseil se réuniront à 11h00 locales (17h00 heure française) pour voter sur le texte présenté par la France, malgré l'opposition de la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, qui dispose d'un droit de veto, ont annoncé samedi soir des diplomates. Le projet de résolution indique que le Conseil «s'alarme» de la crise humanitaire qui s'aggrave dans la ville et du fait que «des dizaines de milliers d'habitants d'Alep assiégés» ont besoin d'aide et d'être évacués.

 

La résolution demande que le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon fasse déployer rapidement à Alep le personnel humanitaire de l'ONU déjà présent en Syrie «pour une surveillance adéquate neutre et une observation directe» de «l'évacuation des parties assiégées d'Alep». Faisant état de «signalements sur des exécutions de civils», le président américain Barack Obama avait déjà réclamé vendredi un déploiement d'observateurs impartiaux pour superviser les évacuations. 

 

Vidéo. Obama : «Le monde est uni dans l'horreur devant l'assaut sauvage» sur Alep

 

LIRE AUSSI. VIDEOS. Syrie : « Alep est devenue la ville de la mort »

 

L'incertitude demeure quant à la reprise des opérations, malgré un appel du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), qui supervise les évacuations, pour «sauver ces milliers de vies». Elles pourraient reprendre ce dimanche, selon un responsable rebelle. Mais le régime, qui avait suspendu vendredi les évacuations après le départ de quelque 8.500 personnes, n'a donné aucune indication. 

 

 

Il resterait environ 40.000 civils et entre 1.500 et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 12 mois

    Les évacuations d'Alep-EST sont soumissent aux évacuations de villages chiites encerclés par les islamistes.C'est pourtant pas très compliqué!