Syrie: Al Nosra prend un bastion d'insurgés soutenus par l'Occident

le
0

BEYROUTH, 1er novembre (Reuters) - Les combattants du Front al Nosra, affilié à Al Qaïda, ont pris samedi le contrôle du dernier secteur tenu par ses rebelles syriens soutenus par les Occidentaux dans la province d'Idlib (nord-ouest), apprend-on auprès d'insurgés et de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les combattants islamistes, à l'offensive depuis plusieurs jours, sont entrés dans le village de Deïr Sonbol, dernier bastion du Front des révolutionnaires de Syrie, un groupe armé commandé par Jamal Maarouf et vaguement lié à l'Armée syrienne libre (ASL). D'après Rami Abdulrahman, directeur de l'OSDH, qui s'appuie sur un réseau d'informateurs en Syrie, des dizaines de combattants liés à Maarouf auraient rejoint le Front al Nosra. Ce sont ces défections qui ont fait basculer le rapport de force, a-t-il ajouté. La prise du secteur a été confirmée par un combattant de Nosra, qui a ajouté que Maarouf avait pris la fuite. Dans un enregistrement vidéo, ce dernier a précisé qu'il avait ordonné un repli pour éviter un bain de sang parmi la population civile et a promis qu'il reprendrait le terrain perdu. (Mariam Karouny; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant