Syrie-Al Nosra dénonce la trêve, va intensifier ses attaques

le
2
 (Précisions, citations) 
    BEYROUTH, 26 février (Reuters) - Le Front al Nosra, branche 
syrienne d'Al Qaïda, a dénoncé la trêve qui doit entrer en 
vigueur vendredi à minuit (22h00 GMT) en Syrie et a appelé tous 
les rebelles syriens à intensifier leurs attaques contre les 
forces du président Bachar al Assad et leurs alliés chiites 
libanais et iraniens. 
    Dans un message audio diffusé par la chaîne de télévision 
Orient News, le dirigeant du Front al Nosra, Abou Mohamad al 
Golani, ajoute que si le conflit en Syrie n'est pas réglé, il 
s'étendra d'ici dix ans aux pays sunnites de la région, y 
compris à l'Arabie saoudite. 
     Il critique dans ce message le Haut Conseil pour les 
négociations (HCN), coalition de l'opposition syrienne soutenue 
par Ryad, qui a accepté une trêve de deux semaines.  
    Le plan de cessez-le-feu présenté par la Russie et les 
Etats-Unis exclut de la trêve le Front al Nosra, l'Etat 
islamique (EI) et tous les "groupes terroristes". 
    "Ô soldats de Cham (le Levant, dont la Syrie), Dieu vous 
honore en vous faisant mener une grande guerre sainte sur notre 
terre sacrée (...) Affirmez votre volonté et intensifiez vos 
attaques, ne laissez pas leurs avions et leurs nombreux soldats 
vous intimider", déclare Abou Mohamad al Golani. 
    Il ajoute que la trêve n'est qu'un complot qui marque le 
début d'un processus politique en vue de maintenir le 
gouvernement de Bachar al Assad au pouvoir. 
    "La révolution ne peut réussir que si l'ancien régime et 
toutes ses institutions disparaissent", poursuit le numéro d'un 
d'Al Nosra. 
    Une victoire des alaouites et des chiites, affirme-t-il, 
amènera en moins de dix ans la guerre "jusque dans la péninsule 
Arabique". 
 
 (John Davison, Laila Bassam et Tom Perry; Guy Kerivel pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 9 mois

    Poutine est là ...

  • charleco il y a 9 mois

    Les amis de Fabius ne veulent pas la paix, on s'en serait douté.