Syrie : à Damas et Alep, les combats ne faiblissent pas

le
0
Alors que deux quartiers de la capitale ont été repris par les forces loyalistes, la Ligue arabe propose à Bachar el-Assad une sortie «sûre» du pays contre son départ du pouvoir.

o Deux quartiers de Damas repris par le régime

La «bataille de Damas» ne faiblit pas. Les forces loyales au régime de Bachar el-Assad ont repris dimanche deux quartiers de la capitale, à renfort de blindés, d'hélicoptères et de miliciens. Les insurgés ont en particulier été repoussés de Mezeh, le quartier des ambassades. Selon l'opposition, 20 hommes désarmés, soupçonnés d'aider les insurgés, y auraient été exécutés par les forces loyales: «Les corps ont été transportés à la mosquée Moustafa. La plupart portaient des traces de blessures par balle, l'un d'eux en avait jusqu'à 18. Trois avaient les mains attachées dans le dos. Certains étaient en pyjama. Plusieurs avaient les jambes brisées ou il leur manquait des doigts. D'autres ont été poignardés à l'arme blanche», a déclaré un opposant à Reuters.

D'après des responsables irakiens, les forces syriennes ont également repris le contrôle de l'un des deux postes-frontières occupés par le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant