Syrie-26 morts dont des enfants dans un bombardement sur Idlib

le
0
    BEYROUTH, 26 octobre (Reuters) - Les frappes aériennes 
émanant d'avions de guerre syriens ou russes ont tué mercredi au 
moins 26 personnes, pour la plupart des enfants, dans un village 
de la province d'Idlib aux mains des rebelles, a annoncé 
l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    Les raids ont touché un quartier résidentiel et une école 
dans le village de Haas, a confirmé la Défense civile syrienne 
sur son compte Facebook. Elle fait mention de 20 enfants parmi 
les morts. 
    L'OSDH, une ONG basée à Londres qui fait un point quotidien 
sur la guerre en Syrie grâce à un réseau d'informateurs sur le 
terrain, a déclaré que des avions de guerre avaient touché 
plusieurs sites à Haas et notamment un établissement scolaire, 
tuant un professeur et des enfants. 
    Un reportage diffusé à la télévision publique syrienne 
évoque une source militaire syrienne disant qu'un certain nombre 
de combattants ont été tués alors que leurs positions étaient 
visées à Haas, mais il n'est pas fait mention de l'école. 
    A Idlib, située près d'Alep dans le nord-ouest de la Syrie, 
se situe la zone la plus peuplée contrôlée par les rebelles, qui 
sont à la fois des groupes nationalistes qui combattent sous la 
bannière de l'Armée syrienne libre (ASL) et des islamistes qui 
comprennent notamment l'ancien affilié l'Al Qaïda, le Front 
Fateh al Cham (ex-Front al Nosra). 
    Des photos prises sur les lieux du drame montrent des murs 
d'immeubles réduits en miettes, et notamment ce qui semble être 
une école avec des bureaux retournés et des chaises couvertes de 
poussière. 
 
 (Ellen Francis et John Davison; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant