Syrie : 23 civils exécutés par Daech près de Palmyre

le , mis à jour le
0
Syrie : 23 civils exécutés par Daech près de Palmyre
Syrie : 23 civils exécutés par Daech près de Palmyre

Les combats se rapprochent de plus en plus de l'antique Palmyre, à 200 km de Damas, en Syrie.  Les djihadistes se trouvent désormais à «un kilomètre». Le groupe Etat islamique a exécuté 23 civils, dont neuf enfants, dans un village près de Palmyre, une petite ville comprenant un site historique prisé par des touristes au centre de la Syrie. Des combats mettent aux prises les jihadistes et l'armée syrienne, a indiqué vendredi soir une ONG.

«Le groupe EI a exécuté par armes à feu 23 civils, dont neuf enfants, dans le village d'Amiriyeh, au nord de Tadmor (nom en arabe de Palmyre)», a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Selon lui, des membres de la famille d'employés du gouvernement figurent parmi les personnes tuées près de Palmyre, un site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco et menacé par les jihadistes. Jeudi, la directrice-générale de l'Unesco Irina Bokova a appelé les parties en conflit en Syrie à «protéger Palmyre et à tout mettre en œuvre pour empêcher sa destruction».

A Beyrouth, la directrice générale de l'Unesco Irina Bokova s'est dit «très inquiète» de l'avance jihadiste sur Palmyre, inscrit en 1980 sur la liste du patrimoine mondial de l'Humanité. «Nous ne pouvons pas rester silencieux (...) C'est notre responsabilité d'alerter le Conseil de sécurité (de l'ONU) pour qu'il prenne des décisions fortes», a-t-elle dit.

Le directeur des Antiquités et des musées syriens, Maamoun Abdelkarim, a appelé à une mobilisation internationale pour empêcher la «catastrophe internationale». La Coalition de l'opposition syrienne en exil a mis en garde contre le «crime contre la civilisation» que pourrait y commettre l'EI, tout en accusant le régime de ne pas assez protéger ce site vieux de plus de 2.000 ans. L'armée syrienne a dépêché des renforts et «l'aviation bombarde les environs de Tadmor», nom de la cité en arabe.

Par ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant