SYNTHESE-Ukraine-Sommet sous tension après la capture de Russes

le
0

par Andrei Makhovsky et Alessandra Prentice MINSK/KIEV, 26 août (Reuters) - L'Ukraine a rendu publique mardi une vidéo montrant des soldats russes capturés après avoir pénétré le territoire ukrainien en "mission commandée" selon Kiev et "par erreur" pour Moscou, alors que les dirigeants des deux pays se rencontrent à Minsk. La mise en ligne de la vidéo quelques heures seulement avant l'ouverture du sommet qui réunit pour la première fois depuis juin le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Petro Porochenko, risque d'alimenter les accusations de Kiev et des Occidentaux concernant l'implication de la Russie dans ce conflit. D'après une source au ministère russe de la Défense citée par l'agence de presse RIA, un groupe de soldats russes capturés par l'armée ukrainienne a franchi de manière accidentelle la frontière dans l'est de l'Ukraine. ID:nL5N0QW1YQ Cette version des faits a été contestée par le porte-parole de l'armée ukrainienne qui a affirmé que les militaires russes se trouvaient en "mission commandée" lors de leur capture. Les séparatistes attaquent la ville frontalière de Novoazovsk, dans le sud-est du pays, "en ce moment même", a ajouté Andriy Lissenko lors d'une intervention télévisée, précisant que les forces ukrainiennes avaient détruit 12 véhicules blindés d'infanterie dans la région. Douze militaires ukrainiens ont été tués dans les combats qui se sont déroulés au cours des dernières 24 heures, dont quatre gardes-frontières morts dans l'attaque lundi par des hélicoptères russes Mi-24 d'un poste-frontière dans la région de Louhansk, a-t-il déclaré. Les services de sécurité ukrainiens ont par ailleurs annoncé lundi détenir 10 parachutistes russes qui ont pénétré en territoire ukrainien avec une colonne de plusieurs dizaines de véhicules blindés de l'infanterie. POUTINE, POROCHENKO À MINSK Ces récents événements risquent de peser sur le premier sommet entre Vladimir Poutine et Petro Porochenko depuis leur unique rencontre le 6 juin sur le territoire français en près de cinq mois de conflit. Les présidents russe et ukrainien se sont serrés la main à leur arrivée à Minsk, capitale de la Biélorussie, à l'occasion d'un sommet régional mais l'antagonisme et le manque de confiance réciproque sont tels que la probabilité de trouver une issue aux affrontements dans l'est de l'Ukraine paraît faible. ID:nL5N0QW03J En près de trois mois, les forces ukrainiennes ont inversé le cours des choses sur le terrain et encerclé les positions des combattants séparatistes. Sur le plan diplomatique, les relations entre les deux pays n'ont cessé de s'envenimer, en particulier depuis la destruction à la mi-juillet d'un avion de ligne de la Malaysia Airlines au-dessus d'une zone contrôlée par les insurgés. "J'espère que le résultat de la réunion d'aujourd'hui sera la conclusion d'un accord qui apportera la paix sur le sol ukrainien", a déclaré Petro Porochenko. Le chef d'Etat ukrainien a par ailleurs tenu des discussions préliminaires avec la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton et le président biélorusse Alexander Loukachenko. (Avec Pavel Polityuk, Richard Balmforth; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant