Synthèse de la réunion du Conseil d’Administration de Bionersis

le
0
Le Conseil d’Administration réuni courant avril a fait le point sur le développement de la société en 2007 et confirme les orientations de la stratégie de Bionersis pour 2008.

I. Atteinte des objectifs 2007

Validation du buisness-model : Le business-model unique de Bionersis, fondé sur les revenus des Crédit-Carbone s’est avéré totalement en phase avec l’évolution du marché dont les niveaux de prix comme la liquidité sont en augmentation régulière.

Capacité de réalisiation des projets: L’ouverture des deux premières unités au Chili a confirmé la capacité technique d’exécution du business-plan et la bonne maîtrise des coûts d’investissement par rapport aux prévisions.

Mise en place de la structure opérationnelle: Bionersis a pu intégrer rapidement ses managers expériementés et immédiatement opérationnels. Les équipes ainsi formées ont mis en place une strucutre et un process opérationnels combinant une grande rapidité de développement avec une excellente maîtrise des risques.

Bionersis compte actuellement plus de 35 collaborateurs en France et en Amérique Latine.

A l’issue de l’exercice 2007, la société se retrouve donc idéalement placée pour tirer parti d’un positionnement stratégique très attractif sur un marché émergent et très rémunérateur, et d’une efficacité opérationnelle avérée sur le terrain.


II. Développements en cours

2 sites sont actuellement en service au Chili, et la mise en service de 6 nouveaux sites est prévue courant 2008 dans les pays suivants : Chili, Cuba, Argentine et Pérou.

A la date du Conseil, Bionersis présentait un portefeille de projets en cours très attractif :

Total sites mis en service fin 2008 8
Total sites en cours d’étude 32
Total sites en service fin 2009 (prévision) 40


Le principal facteur de risque identifié est le délai d’enregistrement CDM des projets, facteur externe non-contrôlable par la société.

III. Enregistrement des projets auprès de l’ UNFCCC

Actuellement, 6 projets de Bionersis sont en phase de validation ou d’enregistrement.

Le rallongement des délais d’enregistrement constitue le facteur majeur de décalage par rapport aux projections du business-plan présenté lors de l’IPO.

Le principal facteur de décalage par rapport aux prévisions initiales de la société est l’allongement considérable des délais d’enregistrement CDM auprès du Secrétariat Général du Protocole de Kyoto.

Les principaux facteurs de rallongements constatés sont :

· Depuis fin 2007, un phénomène d’engorgement lié au nombre croissant de demandes d’enregistrement

· Les méthodologies devant être utilisées pour l’enregistrement ont été actualisées plusieurs fois, entraînant des délais de procédure accrus.

Le délai initialement prévu de 4 mois pour la validation des projets et leur enregistrement leur conférant le statut CDM (Clean Development Mechanism) est aujourd’hui de l’ordre de 9 mois.

Les conséquences du rallongement des délais de validation et d’enregistrement sont doubles:

Renforcement des barrières d’entrée : l’élévation continue des exigences techniques et administratives de l’enregistrement CDM renforcent considérablement les barrières à l’entrée. Le savoir-faire de Bionersis dans ce domaine devient un avantage compétitif majeur, très valorisant.

Chiffre d’affaires 2008 et 2009 : le délai supplémentaire de 5 mois impacte le chiffre d’affaires 2008, et reporte à mi-2009 l’atteinte de l’objectif initial de 9 M€.

III. Finances

Les résultats de 2007 se distinguent par :

· Un exercice en ligne avec les prévisions (€-1 778 K, dont €450 K de charges non-récurrentes)· Un niveau de coûts fixes récurrents inférieur aux prévisions : €1 580 K pour l’exercice 2008

· Une trésorerie saine : environ €9 000 K à fin mars 2008 (contre €10 485 K à fin 2007) confirmant la capacité de Bionersis à faire face à tous ses engagements sur 2008

.Le Conseil d’Administration informe que Bionersis SA publiera une situation intérimaire au 30 Juin 2008.

IV. Conclusion

Le positionnement stratégique de Bionersis, la qualité de ses équipes et de son process opérationnel ont été confirmés par les résultats 2007. Les perspectives restent très favorables à l’horizon 2009, après prise en compte des délais constatés pour l’enregistrement CDM des projets. Les étapes franchies avec succès depuis sa fondation en 2005 confirment son potentiel de croissance.






Cordialement,

Annette Borla +33 6 13 180 700
Investor Relations

annette.borla@bionersis.com
skype: borlaboss

www.bionersis.com
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant