Syngenta-Le CA recule davantage que prévu, l'action baisse

le
0

* Les ventes du T3 à $2,62 mds contre un consensus Reuters de $2,82 mds * La faiblesse de réal brésilien a diminué la valeur des ventes * Le titre perd près de 3% (Actualisé avec précisions sur le Brésil, contexte) ZURICH, 15 octobre (Reuters) - Syngenta SYNN.VX a fait état jeudi d'un recul plus marqué que prévu de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, le numéro un mondial de l'agrochimie ayant notamment vu la faiblesse du réal brésilien peser sur la valeur de ses ventes à l'international. Le groupe suisse, qui a dit également pâtir des faibles précipitations dans la région Asie-Pacifique, a enregistré des ventes en baisse de 12% sur la période, à 2,62 milliards de dollars (2,28 milliards d'euros), alors que les analystes anticipaient en moyenne un repli de 5,8%, à 2,82 milliards. A taux de change constants, le chiffre d'affaires est resté inchangé, précise Syngenta dans un communiqué. A la suite de la publication de ces chiffres, le titre Syngenta cédait vers 08h55 GMT 2,75% à 290,00 francs, accusant l'une des plus fortes baisses de l'indice paneuropéen Stoxx 600 .STOXX alors que les marchés actions sont plutôt bien orientés. "Au troisième trimestre, l'Amérique latine a continué de subir les contrecoups de la volatilité des monnaies au Brésil et du durcissement des conditions de crédit", déclare Michael Mack, directeur général de Syngenta, cité dans le communiqué. Syngenta, qui vient de repousser les avances de l'américain Monsanto MON.N , précise anticiper pour l'ensemble de l'année des ventes à taux de change constants comparables à celles de 2014 ainsi qu'une hausse à deux chiffres de son excédent brut d'exploitation (EBE ou Ebitda). Mais, en prenant en compte les effets de changes, le groupe prévoit un recul de 5% de son EBE publié cette année. Le réal brésilien est tombé à un plus bas historique face au dollar en septembre, sous le coup d'une crise politique doublée d'une récession économique. ID:nL5N11T4M9 Syngenta n'est pas le seul géant de l'agrochimie à souffrir de cette situation. Au début du mois, Dupont DD.N a abaissé de 11% sa prévision de résultat opérationnel, citant notamment la faiblesse du réal mais aussi celle de la demande au Brésil. ID:nL8N1254KS De son côté, Monsanto a annoncé il y a huit jours une restructuration passant par la suppression de 2.600 emplois en réponse à la baisse des marchés des matières premières qui devrait peser sur ses résultats jusqu'en 2016 au moins. ID:nL8N1273WR SYNGENTA VOIT UNE HAUSSE DE SA MARGE BRUTE EN 2015 Au second semestre, l'Amérique latine représente généralement 45% des ventes totales du groupe. Le Brésil, un gros producteur de maïs, de graines de soja et de canne à sucre, était le deuxième marché du groupe suisse en 2014, représentant à lui seul 19% du chiffre d'affaires. Au Brésil, le bas niveau des matières premières a pesé sur les segments de pesticides et des semences. Ce phénomène "a été exacerbé par la forte dépréciation du réal sur le trimestre et les restrictions de liquidités", note Syngenta. "Bien que cela signifie que nous ne devrions pas atteindre nos prévisions initiales de croissance pour 2015 dans la région, nous maintenons notre position de leader tout en confirmant la priorité que nous accordons à la gestion des risques", ajoute le groupe. Le directeur financier John Ramsay a déclaré que le groupe confirmait son objectif d'amélioration de la marge brute cette année par rapport au niveau de 19,3% de 2014, ajoutant qu'une rentabilité brute de 24% à 26% était visée en 2018. Début septembre, Syngenta a annoncé son intention de consacrer deux milliards de dollars au rachat de ses propres actions dans le cadre d'une campagne de création de valeur pour ses actionnaires après le rejet de l'offre de rachat de Monsanto MON.N . Le rachat d'actions sera financé par la vente de l'activité de semences potagères. ID:nL5N1191S3 ID:nL5N1113IQ En plus de son chiffre d'affaires du troisième trimestre, le groupe, dans un communiqué séparé, a annoncé un accord de licence portant sur "ses caractères de maïs" avec l'allemand KWS KWSG.DE et le français Limagrain. Syngenta recevra un paiement initial de 200 millions de dollars dans le cadre de cette accord ainsi que "de futures redevances et des paiements de jalons", ajoute le groupe. (Michael Shields, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant