Syngenta convoite les actifs de Bayer pour développer ses semences

le
0
 (Actualisé avec citations, contexte, projet de mise en Bourse) 
    BÂLE, 27 juin (Reuters) - Syngenta  SYNN.S , le groupe de 
pesticides et de semences qui vient d'être racheté par le 
chinois ChemChina  CNNCC.UL , a déclaré sa volonté de se 
renforcer dans les semences et manifesté son intérêt pour les 
actifs dont Bayer  BAYGn.DE  doit se défaire dans le cadre de 
son rachat de Monsanto  MON.N .   
    Syngenta, qui arrive en troisième position mais loin 
derrière Monsanto et Dupont  DD.N  sur le marché des semences, 
est déterminé à ne pas perdre de terrain face à ses concurrents 
dans un contexte de consolidation sans précédent dans le secteur 
phytosanitaire et des semences.  
    Le groupe de Bâle, numéro un des produits phytosanitaires, a 
lui-même rejeté une offre de rachat non-sollicitée de Monsanto 
avant d'accepter d'être repris par ChemChina pour gagner un 
meilleur accès au marché chinois. Il vise désormais à réaliser 
ses propres acquisitions et à conclure des accords de licences.  
   
    "L'objectif est de renforcer la position dominante de 
Syngenta dans le phytosanitaire et de devenir un numéro trois 
ambitieux dans les semences", a déclaré la société dans un 
communiqué publié mardi.   
    Les actifs mis en vente par des concurrents engagés dans des 
opérations de fusion, afin de se conformer aux exigences des 
autorités antitrust, pourraient y contribuer, a dit le directeur 
général, Erik Fyrwald, lors d'une conférence de presse.   
    "Nous sommes très intéressés par ces actifs dans les 
semences et au-delà", a-t-il dit en réponse à une question 
concernant les actifs à vendre par Bayer  BAYGn.DE  dans le 
cadre de son rachat du producteur de semences Monsanto  MON.N . 
    Les semences seront l'axe principal de la stratégie de 
croissance pour atteindre l'objectif de doublement du chiffre 
d'affaires fixé par ChemChina pour Syngenta au cours des cinq à 
dix prochaines années, a annoncé le groupe chinois mardi. 
    ChemChina, qui a acquis 98% du capital de Syngenta dans le 
cadre de son OPA, prévoit également de mettre en Bourse une 
participation minoritaire de sa nouvelle filiale dans les 
quelque cinq années à venir pour renforcer son bilan. 
    "Le calendrier d'introduction en Bourse d'une part 
minoritaire de Syngenta dépendra de la situation du marché mais 
il s'inscrira dans un laps de temps d'environ cinq ans", a dit 
le président de ChemChina et Syngenta, Ren Jianxin, à la presse. 
 
 (Ludwig Burger, Juliette Rouillon pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant