Sylvain Armand : "Prolonger Montanier, c'est un bon signe"

le
0
Sylvain Armand : "Prolonger Montanier, c'est un bon signe"
Sylvain Armand : "Prolonger Montanier, c'est un bon signe"

Taulier du Stade rennais depuis deux saisons, Sylvain Armand fait le bilan de 2014-2015. Pour lui, les Rouge et Noir auront besoin de stabilité et de régularité pour viser plus haut que le milieu de tableau. D'où son enthousiasme par rapport à la prolongation longue durée de Philippe Montanier.

Malgré la défaite lors de la dernière journée contre Lyon, Rennes a donc terminé 9e de Ligue 1... Comme d'habitude, on pourrait dire... Pas tout à fait : l'an dernier, c'était 12e, donc il y a quand même une petite progression. On a eu un passage à vide à l'approche de la trêve, alors qu'on avait bien commencé la saison. Sur le plan comptable, on n'est pas si loin des équipes devant nous comme Lille ou Montpellier. Je pense que ce qu'il nous a vraiment manqué, c'est la régularité, c'est ça qui permet de faire une très bonne saison.
Vous avez eu une série de 11 matchs sans victoire entre le 3 décembre et le 28 février, juste après une série de 8 matchs sans défaite du 28 septembre au 6 décembre, date d'une lourde défaite à la maison contre Montpellier. Cela s'explique comment ? On ne peut pas expliquer cela, dans tous les clubs c'est pareil, cela tient à trop peu de choses. On a pris une grosse claque contre Montpellier, et après, c'est très dur de casser une spirale négative. Il faut plus de régularité et surtout ne pas s'enflammer quand cela va bien. Peut-être qu'au moment de notre bonne série, à un moment, on a fait moins d'efforts, on s'est relâchés, car on pensait que les choses allaient venir d'elles-mêmes.
Pour un club comme Rennes, c'est mieux de miser sur une continuité pour assouvir ses ambitions.
Le club est pourtant ambitieux, avec un entraîneur qui a fait des miracles en Espagne. Comment expliques-tu que la mayonnaise ait du mal à prendre mieux que cela ? Le club a beaucoup recruté à l'intersaison, douze joueurs, dont beaucoup d'étrangers. Cela veut dire qu'il faut trouver une cohésion, intégrer les nouveaux, ce qui prend du temps. Je trouve d'ailleurs que la mayonnaise a pris plus vite que prévu en regardant notre début de saison, mais pas assez pour rebondir après le premier coup dur. Mais j'ai bon espoir pour la saison prochaine si l'effectif ne bouge pas trop. Déjà, de prolonger le coach jusqu'à 2019, c'est un bon signe, celui d'une volonté de stabilité. Pour un club comme Rennes, c'est mieux de miser sur une continuité pour assouvir ses ambitions.
Bon, en même temps, vous avez quand même un titre, champion de Bretagne...



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant